Livre d’or CHAMBER LOVE MUSIC
Quelle puissance d’évocation, d’invocation on pourrait dire! Peter Pan, Mary Poppins, les Lieder, combien de paysages, de décors, d’images d’Epinal sont ainsi convoquées… pour le plaisir de nos coeurs. Bravo pour les performances. Claire.
Une atmosphère londonienne avec “fog”, une voix singulière, beaucoup de dissonances… Comme une autre dimension. Bravo! Claire M, 11/11/2015
Difficile de dire l’amour. Mes compliments pour chanter l’indicible. Odile.
L’esprit s’évade; le corps flotte tout en douceur! Très beau moment. Anne-Marie Leroy-Calmel, 11 novembre.
Ma belle et douce, que de sensibilité! Une larmette sur la joue. Un grand bonheur de t’écouter. Merci. Le petit Escargot (G.C.)
Ce fut une première, et je ne suis pas déçue. Une vive émotion. Un site magnifique. Que de l’authenticité. Incontestablement, ma partie préférée fut la partie en français. Merci pour cette découverte. Pas facile d’écrire sous le coup de l’émotion. Julia.
Merci, Orchia, pour toute la poésie; la musique est superbe. Bonne chance pour l’album. Jean-Claude B.
Merveilleux voyage qui m’a emportée bien loin. Une voix magnifique, les textes nous emportent bien loin… Et la musique!… Peu de mots pour décrire; juste : MAGIQUE!!! Bénédicte.
Moment plein d’émotion! Bel hommage à la rencontre amoureuse. Merci. Isabelle S..
Ce fut tout simplement exceptionnel. Nicole Izard.
C’est une merveilleuse soirée que nous avons passée. Orchia est douée d’un talent incommensurable. Répertoire musical au piano extraordinaire. Voix et chants vifs, graves, vivants… Tout est beau chez Orchia. Merci. Patrick
La musique en harmonie avec la poésie. Beaucoup d’émotions et de sensibilité. Merci et bravo. Anne-Marie.
Emotions. Créations magnifiques. RM
Orchia d’orio a créé là une musique qui résonne encore longtemps après qu’on a quitté la salle; est-ce sa voix ou le piano qui l’emporte? Les deux se mêlent parfois dans un unisson parfait et l’on ne sait plus d’où vient la sensation ; pas une mélodie qu’on puisse répéter ou même retenir à l’issue de ce premier concert, mais un univers de sonorités où les cordes du piano et les cordes vocales de l’artiste s’enlacent , se suivent , s’accordent pour nous surprendre et nous emporter.. Les poèmes de Joyce et Stevenson sont les points de départ pour une destination inconnue, celle de nos rêves et des belles images, réveillant des souvenirs que nous croyions oubliés au plus profond de notre mémoire. Françoise R.M., 11 juin.
Beaucoup de vibrations en écoutant et découvrant ces poèmes inconnus (pour moi). Françoise
Mon esprit a vagabondé tout au long du récital, une foule d’images et de sensations. Gérard.
Quel bonheur de tout oublier et de retrouver son âme d’enfant, toutes les belles balades dans la campagne! A rejouer au plus tôt. Claude.
 On se laisse bercer du début à la fin, on ressent bien l’histoire. Continue. C’était très beau quand tu parlais à la fin, on se laisse envahir parl’émotion. Bisous d’amour. Christine.

 

Bravo l’artiste. Solène.
Cette musique sur ces poèmes anglais m’a inspirée une mélodie comme un long fleuve tranquille sauf la fin, brutale mais expressive. Elisabeth B.
Très beau concert accompagné de vers remarquables. Merci beaucoup. V.Flamens
L’art et la manière de promouvoir mélodies, harmonie, jeu pianistique, poésie et Amour bonheur? DD
Que dire de plus après Dédé CALVET quand on connaît ses talents pianistiques et artistiques ? Tout simplement rajouter que durant une heure, plus rien n’existe. Le piano et la voix d’Orchia d’Orio nous transportent vers des pays où seuls le rêve et les souvenirs d’enfance ou de jeunesse sont admis. On ne sait par quel mystère, mais on se retrouve à courir la campagne, curieux de tout, émerveillé par chaque découverte. On ne sait plus si c’est le jour ou la nuit, les rêves d’aventure sont là et on revit avec émotion ces moments de douce intimité dans le creux de son lit. Et que dire de cette bagarre amoureuse entre passion, raison, déchirures en étant adolescents ? Encore un mystère. Comment ce piano et cette voix réveillent avec la plus grande tendresse des souvenirs très puérils et intimes, si bien enfouis ? Orchia d’Orio nous a habitués à bien des créations, mais cette fois elle nous a fait entrer dans le monde de la féérie, du surnaturel. Un Eden ? Mais que de beaux rêves !Ce qui est certain c’est qu’Orchia d’Orio nous redonne goût à la poésie. Son talent de créateur, sa sensibilité mais aussi son toucher incomparable du clavier y apportent une nouvelle dimension. Pour la première de CHAMBER LOVE MUSIC, c’est une très belle réussite ! Aucun doute, nous serons encore plus nombreux à partager le plaisir de réécouter Orchia d’Orio le 11 novembre. Un grand bravo pour cette magnifique performance ! Claude Llanas, 11/6/2015.
Une heure de plaisir et de rêve …merci. Monique D.
A Calcassac, pas de ressac! J.P.I.
© Orchia D'Orio 2018 - Mentions légales
UA-115156651-1